Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

d'une des extrémités vers 1'autre. — Soient ./ et B les extrémités de la coupure, le courant chemine de A vers H pendant une demi période et de />' vers .4 pendant la demi periode suivante.

Les valeurs de la densité électrique en A et B au cours d'une periode t soiit:

Temps Densité en A Densité en li

o "j"5" **

Q C

4'

T _ |_

^ '

3r

Q Q

4

t +7 — <r

Au poiut M (tig. 12) également distant de A et de li la densité électrique reste constamment mille.

fj! la coupure est assez grande pour qu'aucune étincelle ne puisse la

traverser, la densité électrique acquiert en A et en li, a la tin de cliaque demi péri ide, la plus grande valeur possible. (valt-u- absolue). — La luminescence est la plus vive.

Si on diminue la grandeur de la coupure de telle sorte qu'une étincelle puisse éclater entre les deux extrémités, la valeur maxima de la densité électrique en A et en li devient <r' < <r et la luminescence est moins vive.

Si on ferme comiilctement la coupure,

aucun courant ne circule plus dans le circuit ferme que presente le résonateur. La densité électrique est mille en tout point de ce circuit a cliaque instant. Aucune luminescence ne se manifeste.

Une coupure Ali existant dans le résonateur, on ouvrc progressivement un micromètre placé en M. — L'étincelle qui sc manifeste en Al et qu'une luminescence voisine n'accompagne pas doit être attribuée au passage du courant clieminant alternativement de A vers li et de li vers

Sluiten