Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

alors notre équation (2) devient:

{ib!t) ,, = ƒ (ynu —/3</t - f- '('u j(79-M * ■

ün ;i d'ailleurs une relution telle que celle-ci

(A) a'~+bX=f

ou a et h sont deux constantes earactéristiques du milieu; 011 en déduit aisément:

(B) V=(«2 — !)ƒ

et de menie

)' = (**— l)ff, /={>r— Ij/'

a étant 1'indice de réfraetion de la couleur consideree.

On peut être conduit a remplacer la relation (A) par d'autres plus compliquées; par exemple si 1'on doit supposer des ions complexes. Teu importe, puis qu'on serait toujours conduit a 1'équation (15).

Pour aller plus loin nous allons supposer une oude plane se propageant dans le sens de 1'axe des x vers les .<• positifs par exemple. Si 1'onde est polarisée dans le plan des .von aura

X=f=x=Z=h=fi=0

et

En tenant compte de toutes ces relations, (2 bis) devient d abord

U=l^dT + l"/t'lT+l!,tdT'

ou la première intégrale représente la force pondéromotrice. Mais si 1'on tient compte des proportions

0 _ Y _ ^

1 „rn

M Kr'

Sluiten