Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

L'emploi des anneaux de Newton a 1'avantage de fournir mie vue d'ensemble des déformations simultanées de tous les points de la surface élastique, indépendamment de la tlexion des appuis, ou du support de la lentille auxiliaire servant a Ia production des anneaux.

La grandeur réelle des anneaux s'obtient a 1 aide d un quadrillage rectangulaire, de dimension déterminée, tracé au diamant ou ii Facide fluorliydrique sur la surface plane de la lentille auxiliaire. L'image pliotographique de ee quadrillage permet en outre de corriger 1'eflet de la légere obliquité des faisceaux.

Mesure* micromt'/rii/uex. ()n se contente en général de mesurer les diamètres des anneaux de même ordre suivant les deux sections rectangulaires principales. ('omme les rayons de courbure sont tres grands par ra])])ort a 1'épaisseur e. de la l;ime d 'air correspondant au milieu de diamètre c de 1'anneau considéré on a ]>our cliaque section principale la relation bien connue

(2) c2 = 8 Re et c"1 = 8 R'e'.

Si 1'on donne a cliaque anneau un numéro d'ordre i en comineii^ant par i = 1 pour le premier a parti r du centre, le diamètre e, correspondra a 1'épaisseur e,: or e-, est égal a tin nombre entier i plus une fraction $ de demi-longueui's d'onde. Donc

(3) Cl2 = 8 11 (i + <p)= 4 /.'A« + 4ltï.Cp,

expression de la forme

I 1' li /. = a

(4) c? ==«» +6, enposant j (a)

Les observations donnent i et e, ; il s'agit d'en déduire a et h. On est naturellement a employer la méthode des inoindres carrés, car le nombre de diamètres e, mesuré est le plus souvent assez grand. Soit u ce nombre; 011 aura la condition

n

(6) £ (a i + b — C;2)2 = minimum,

1

laquelle se ramène en égalant a zéro les coefficients de (la et db obtenus

Sluiten