Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Prenons des températures iuférieures a l', la phase liquide disparaitra, et il ne restera que 1'équilibre eutre les eristaux inixtes et la

vapeur. Cela sera exprinie par les deux courbes Kuil1' et Kg F lig- , dont la première s'applique aux eristaux inixtes et la denxième a la phase gazeuse. Les points K et /•' représentent les tensions de vapeur de A et li solides.

Aux tempcratures successivement deseendantes ces courbes relicut douc dans 1'espace les courbes de tensiou de vapeur des constituants solides PK et OF. Cela fait que preud uaissance uue surface courbe a deux uappes, exprimant 1'équi-

libre eutre les pliases solide et gazeuse, surface qui sous tous les rapports est analogue u la surface ii deux uappes, s'étendant au-dessus de O, et exprimaut 1'équilibre des pliases li(|uide et gazeuse.

Les deux parties de la nappe relative a la phase gazeuse vont se rejoindre suivant la courbe dans res])ace l'IIO-, la nappe liquide est limitée \ ers le bas par la courbe dans 1'espace I'IO, la nappe des eristaux inixtes est limitée vers le liaut par la courbe dans 1'espace PKO.

Un troisième svslème de deux nappes est cependant oncore possible. Les courbes I'IO et PKO représentent en etlet les eristaux inixtes et pliases liquides cocxistant sous tensiou de vapeur. Elles pourront être toutes les deux en équilibre sous pression plus élevée; elles modifieront alors plus 011 inoins leur coniposition. Dans ce cas, dans les coupes tigs. 8 et I, de / et A pourront être menécs vers le liaut deux autres courbes / 1/ et A .V, qui exprimeront sous pression croissante les pliases liquide et solide cooxistaiites. A cause des faibles moditications subies par les compositions, ces courbes out été menécs verticalcnient Elles peuvent, ou 1'une d'entre elles, ou les deux, se diriger aussi bien versla gauche que vers la droite. La jonction de toutes les courbes MI donnera de nouveau une surface liquide; les courbes A'yVréunies forineront la surface des eristaux mixtes coëxistants. Les deux surfaces se rejoindront a droite et. a gauche suivant les courbes PQ et OR, qui représentent les courbes de fusion de la substance A et de la substance B.

Le graphique ainsi construit exprime douc les relations des équilibres: eristaux mixtes -f- liquide, eristaux mixtes vapeur et liquide

Sluiten