Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

La première de ces deux formules fouruit la relatiou ent.re les polarisations par réflexion et réfraction vitreuses. Klle découle iininédiateinent de la formule (1).

Les raisonnements qui nous 1'ont fait retrouver nous en out donné, en même temps, l'erplication direct*. En particulier, la tui de Bukwster, c'est-a-dire le fait que <p — 0 pour 1'incidence 1 délinie par ttjl = n, tient u ce que, l'angle x étant alors droit, la composante de la vibration refractie situeé dans le plan d'incidence est tuwjittidinale nu rayon réfléchi et ne peut se propager a grande distance dans cette direction. Si la vibratiou incidente est dans le plan d'incidence, il 11V a pas de lumière rétléchie sous l'incidence /; mais, si rincidence varie, une composante de la vibratiou réfractée apparait sur la perpendiculaire au rayon réfléchi, et cette composante ( bange de sens quand rincidence passé par la valeur brewstérienne /. La vibratiou rétlécbie située dans le plan d'incidence éprouve le changement de signe par réflexion, quand l'incidence i est inférieure a /; quand i est supérieur a /, elle n"en éprouve plus; la vibratiou rétléchie perpendiculaire au plan d'incidence éprouve toujours un changement de signe par réflexion, paree que le rayon réfléchi est toujours dans le plan équatorial de 1'oscillation des particules (Cf. § (i, pag. 3S*, note I).

7. lléflexion-diffraction vitreuse par une surf ace, platte ctroite uu discontinue. Supposons inaintenant la surface plane du corps vitreux suftisamment rétrécie, de manière que la lumière est inaintenant réjléchiediffractée. dans des directions telles que M D (tig. 3) difterentes de la direction .1/ // dc réflexion réguliere. L'amplitude de la vibration éniise suivant .1/ />, d'après la loi générale indiquée au début du vj f>, est proportionuelle a la composante de la vibratiou réfractée sur le plan perpendiculaire a M D- — Xous nous bornerons ici au cas ou les directions de dillïaction sont dans le plan d'incidence; c'est le seul cas :i envisager, si la surface réfléchissante est limitée a une ou plusieurs bandes étroites a bords rectilignes perpendiculaires au plan d'incidence. Les relations établies précédeininent se généralisent alors iuimédiatemeut. Soient "/, et au les vibrations réflécliies-difl'ractées dans la direction .1/ /> correspondant a une même vibratiou incidente d'abord perpendiculaire jmis parallèle au plan d'incidence. La vibration-source en M, parallèle et proportionnellé a la vibration réfractée M p (fig. 3), inter-

Sluiten