Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

mêrae niveau par la methode dite des écarts barométriques. Elle consiste ii établir d'abord pour chaque station, pour chaque date de 1'aimée et menie pour les trois lieures d'observation de chaque jour, ee qu on appel le Ja normale barométriqiie. On la caleule en prenant la nioyenne des liauteurs barométriques observées dans les meines lieux, aux ïiu'ines dates et lieures pendant mie longue série d'années. La ditterence ent recette normale et la lecture barométrique obtenue a certaine heure est considérée comme un éeart qui caractérise 1 et at atmosphérique dans le lieu et au moment correspondants. On compare eiisuite les écarts siniultanés de diverses stations pour eu déduire, au lieu du gradiënt barométrique reet, uu gradiënt des écarts, auquel on attribue lttjuêine propriété, savoir celle d'indiquer la direction du veilt par la perpendiculaire au gradiënt prise dans mie direction tjui, dans notre liemisphère, laisserait a gauche le coté bas de la pente.

On voit que la méthode des écarts est un moven détourné de reinplacerla eorrection <1 n niveau, ealculée daprès la formule de Laplack, par lint- eorrection déterminée empiriquenieiit au moven d une longue suite d'observations. li est évident aussi que, paree procédé, on fait dépeudre la direction conjecturée du mouvement de 1 air, non pas sculciueiit des pressions atmospliériques actuelles, niais aussi, implicitenient, de celles (|iii se sont présentées pendant une longue suite d'années passées a la même lieure et dans le inême lieu.

La préférenee a accorder ïi 1'une ou a 1'autre des deux méthodes a fait 1'objet d'une discussion au Congres interuation it den météoroJogiites réunis ii J ienne du 2 au 1(5 septembre 1ST-3. L'examen de la question avait été confié ii une commission composée de MM. lïi vs Bam.ot, Scot'1' et Nkumavku. Dans le Rapport du Congres (p. 72) on a rendu eompte de la discussion dans les tenues suivants:

„Question 2. Pensez-vous qu'outre les couiniuiiications de la direction et de la force du vent, qui se font déja, il taille ajouter encort* les gradients du baromètre pour annoncer le vent (jiii doit soullier?

Cominent évaluera-t-ou les gradients?

A. D'après la ditférenee entre les observations faites aux diHerentes stations?

Ii. Faut-il réduire au niveau de la uier ?

Sluiten