Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2225 v. Chr. En ook in andere opzichten, wij weten het reeds, bewondert Lagrange de Heilige Schriften niet onvoorwaardelijk; „on ne voit pas, par exemple, oii est 1'enseignement religieux du livre de Ruth." (Blz. 89.) „La morale des Proverbes et de 1'Ecclésiastique, trés pratique assuréraent, mais souvent sans grande élévation morale, (est) sans cette délicatesse exquise qui est la fleur des vertus chrétiennes." (Blz. 91.) — „Dans quelle mesure est-il de foi que Joubal (Gen. 4:21) a inventé la musique?" (Blz. 211.) Dat vrage men eens aan 'de plattelandsche schutterij', die hare geschiedkennis heeft verworven op den grondslag der 'vrije' universiteit!

Hoe pater Lagrange over de Psalmen denkt, hebben wij bereids gezien. Onnoodig te zeggen, dat hij even vrij denkt over de afkomst en het ontstaan, niet alleen der vijf boeken van Mozes, maar ook van de andere heilige schriften. „II est des livres inspirés pseudonymes. Je sais que je touche ici k un point trés grave, mais il est décisif; il faut s'en tenir a la rigueur des principes et se rappeler que nous ne devons point consulter ici les délicatesses de notre conscience littéraire, mais analyser les faits pour en tirer les conclusions qu'ils comportent. M. Vigouroux a écrit du livre de la Sagesse: II a été attribué è, Salomon, paree que celui qui 1'a composé, usant de fiction, s'exprime comme s'il était le fils de David. L'ouvrage de M. Vigouroux est classique comme 1'exem-

Sluiten