is toegevoegd aan uw favorieten.

Antwerpen vóór 100 jaar

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

prudent, tout ce qui tient a 1'arsenal reste jusqu'a la paix ; Mr de Kersaint est nommé commissaire pour en faire la remise a celui a qui cela reviendra; il a choisi Mr Teichman pour 1'aider a cette besogne; ce dernier est parti aujourd'hui pour aller voir sa familie; il reviendra lorsqu'il sera rappelé ; mais ce ne sera que pour quelques jours sans doute... Mr Cuvillier reste aussi je crois jusqu'après la paix. il a diné avec nous dimanche, ainsi que Mr Teichman, on croyoit que c'était un diner d'adieu, mais d'après ce changement pour la marine, il faudra peut-être bien y revenir encore... nous voyons depuis quelques jours une foule de bêtes rares, (j'entends des officiers éirangers). c'est une véritable mascarade; tout le monde est en 1'air; rien n'est si ridicule que ces anglais; leurs énormes habits et leurs pauvres petits chapeaux ornés d'une queue de poule, te feroient mourir de rire... Mr de Kersaint a couru de grands dangers; la marine depuis plusieurs mois n'a pas payé, et tous ces malheureux ouvriers ont voulu s en prendre a lui; ils 1'ont poursuivi dans les rues, assailli dans son hotel, enfin il ne s'en est retiré qu'en vendant bien vite ce qu'il a pu soustraire de 1'arsenal, et en payant de cela un a compte a ceux qui étoient les plus acharnés; il paroit que depuis long-temps il auroit du prendre cette précaution; a présent tout est tranquille par la, mais a chaque instant la canaille est aux prises avec quelque malheureux soldat francais; c'est une horreur 1... »

Uit al die brieven blijkt hoe gehaat de Franschen waren, zoowel in de burgerij als onder 't volk. En nochtans is het niet aan een dezer verafschuwde Franschmannen dat wij den vader, den baanbreker der Vlaamsche beweging, onzen geliefden Conscience, verschuldigd zijn, die juist eenige stappen verder van de plaats waar Jenny schreef, in de Pompstraat van 't zelfde S' Andrieslcwartier,