Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

les Allemands envahissent 1'église des P. P. Prémontrés, en arrachent tous les hommes et les fusillent a quelques pas de la. Ces gens venaient de recevoir la Communion en viatique et bien des lèvres, sans doute, au moment oü la mort vint les clore, murmuraient. " Pardonnez-nous.... comme nous pardonnons.... „ Ces croyants se préparaient a mourir en chrétiens; les Allemands — ils n'ont pas le sentiment de 1'odieux.... ni le sens du ridicule, — les présentent comme des assassins !

Cette exécution en masse ne fut pas la seule.

Vers six heures du soir, au quartier St Nicolas, cent vingt-neuf habitants, arrêtés depuis Ie matin, furent fusillés en présence de leurs femmes et de leurs enfants.

Plus loin, prés du Rocher Bayard, on ne fait même plus de triage. Vieillards, femmes et enfants sont assassinés de sang-froid, en mêrrfe temps que les hommes valides. Je consulte la liste funèbre et je relève parmi les noms des victimes tombées en eet endroit ceux de:

La sécurité de 1'armée allemande exigeait le chatiment de ces francs-tireurs : justice a été faite !

Dan? un aqueduc, a Neffe, (rive gauche de la Meuse) des malheureux avaient cherché un refuge contre les obus. Les Allemands arrivent et dans cette foule compacte, ils tirent des coups de feu et jettent des grenades. Les survivants sortent de 1'aqueduc, trainant derrière eux les corps des femmes et des enfants blessés ou morts. Les bourreaux ricanent, leur disant: " N'avezvous pas honte d'avoir si peu de soins de vos blessés!

Placés sous la garde menafante des sentinelles allemandes, ceux des Dinantais qu'épargnait la mort, gardaient au milieu du

(1) Ces noms sont cités dans la protestation que Mgr Heylen, évêque de Namur, adressa au général Von Bissing, gouverneur allemand en Belgique. Cette protestation contre les accusations du Livre Blanc est datée du 31 Octobre 1915 Elle est publiée dans le Livre Oris beige, pages 445 et suivantes. La partie de cette note qui concerne Dinant est reproduite dans le présent volume.

Clara Struvay, deux ans et demi;

Gilda Marchot, deux ans;

Gilda Génon, dix-huit mois;

Nelly Pollet, onze mois;

Maurice Bétemps, onze mois;

1'enfant Fiévet, trois semaines! (1)

Sluiten