Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

des sujets allemands. Les deux autres sont Beiges. Glorieuse tentative vers 1'impartialité, puissant effort fait pour échapper au reproche dirigé contre 1'enquête beige !

Du cöté allemand lechoix des témoins fut partial. La désignation des fonctionnaires chargés de 1'enquête et la procédure suivie ne témoignent pas d'un souci plus réel de sincérité et de justice.

" Les dépositions, dit le Livre Gris, ont été a quelques exceptions prés, (1) faites devant des tribunaux de guerre, devant des militaire? d'un grade en général supérieur a celui des témoins ou devant le Bureau Militaire d'Enquête de Berlin lui-même. • Les témoignages de militaires ne doivent pas, assurément, être écartés; mais les auteurs des abus de force ou des méprises terribles qui ont été commises en Belgique, sont vraiment trop intéressés a se présenter comme victimes des attaques de la population pour que leurs déclarations unilatérales puissent être acceptées comme impartiales. La créance qu'il y a lieu d'y attacher est encore diminuée lorsqu'on envisage les conditions dans lesquelles nombre d'entre elles ont été refues. „ (Livre Gris p. 89).

" De trés nombreux rapports et dépositions insérées dans le Livre Blanc n'ont été rédigés et regus que six et même sept mois après les événements auxquels ils se rapportent, notamment en ce qui concerne les massacres et la destruction de Dinant. On est en droit de n'attribuer a ces dépositions tardives qu'une valeur relative, étant donnée la mentalité d'une armée en,_campagne, la puissance de la suggestion collective qui dominait les esprits des officiers et des soldats allemands et le fait que tant d'autres événements et émotions sont venus dans 1'intervalle troubler la précision des souvenirs. Ceux d'entre ces sous-officiers et soldats qui furent interrogés en Février et Mars 1915, dans leurs cantonnements en France, auraient-ils osés contredire la vérité officielle, c'est a dire celle que les chefs hiérarchiques entendaient voir affirmée et confirmée par les témoins, leurs subordonnés ? „ (Livre Gris, page 97).

En ce qui concerne Dinant 16 documents comprennent des extraits de journaux de campagne et des rapports militaires rédigés, semble-t-il, immédiatement après les événements, L'enquête sous forme d'interrogatoires renferme 71 documents presque tous datés de 1915.

(1) Douze dépositions ont été re?ues, toutes en Allemagne, par des juridictions civiles.

Sluiten