Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dépositions sur lesquelles il se base pour décéler les perfidies que masqué une habile rédaction.

Les déclarations annexées a ce rapport trouvent dans leur multiplicité un faux air de sérieux. Un procés cependant ne se juge pas au volume du dossier et la valeur d'une enquête ne résulte pas du nombre et de la longueur des dépositions qu'elle a réunies.

Pour être probante, une enquête doit satisfaire a des conditions complexes.

Les témoignages doivent être produits devantun interrogateurdont 1'indépendance garantisse 1'impartialité. La procédure suivie doit assurer la sincérité des témoins par leur liberté. A ce doublé point de vue, nous 1'avons noté déja, 1'enquête allemande est suspecte.

Quant aux témoignages, chacun d'eux doit se juger en lui-même tout d'abord. Emane-t il d'un témoin a même de bien observer, est-il vraisemblable, précis, calme, sans passion ? Si ses qualités lui sont reconnues il doit être contrólé par la comparaison avec les autres dépositions de la même enquête et concorder avec elles. Un témoignage qui ne résiste pas a ce doublé examen ne peut-être pris en considération. Au lieu d'éclairer la conscience du juge, il 1'inquiète et la trouble.

II faut encore a toute déposition la garantie du désintéressement et de 1'honorabilité du témoin. Je ne discuterai pas 1'honorabilité de ceux dont le Livre Blanc reproduit le témoignage; je ne les connais pas.

Mais ce que je sais, c'est que les troupes allemandes sont accusées d'avoir a Dinant violé tous les droits et tous les devoirs de 1'humanité et que c'est au témoignage des seu/s accusés que 1'enquête allemande fait appel pour établir la vérité.

Je sais aussi qu'aux officiers qui ont commandé les massacres et ordonné les fusillades on défère le serment sur le point de savoir s'ils sont, ou s'ils ne sont pas des assasins, et que ce procédé outrage a la fois le bon sens, la loyauté et la morale.

Je sais enfin qu'une enquête affectée de toutes ces tares et de tous ces vices est sans force et sans valeur.

D'après le rapport de la Commission d'Enquête allemande " 1'impression qui se dégage des événements est tout d abord que cette résistance de la population civile de Dinant et de ses faubourgs contre les troupes allemandes résulte d'un plan prémédité (p. 56). "11 est permis d'admettre, ajoute-t-il plus loin, que le Gouvernement beige a favorisé 1'organisation de la résistance,,. (p. 57).

Sluiten