Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

envers les habitants, si certains d'entre eux, même, ont retiré des maisons incendiées des vieillards et des enfants, la responsabilité des chefs militaires, ordonnateurs du massacre de plus de 600 personnes et de 1'incendie de 1.263 maisons de cette ville comptant 7.700 habitants et 1.653 maisons n'en est diminuée en rien. Ces médecins et ces soldats, en agissant comme on le rapporte, n'ont rempli que le plus strict des devoirs. Signaler avec cette insistance des actes aussi naturels, c'est 1'indice évident

d'une conscience inquiète et chargée.

*

* *

La population de Dinant n'a pris aucune part è la bataille. — On demeure confondu lorsqu'en prenant connaissance des accusations formulées dans le Livre Blanc contre la population de Dinant, on se remémore les déclarations faites au procureur du Roi de cette ville par le gouverneur allemand de la province de Namur et par le directeur de la prison de Cassel. Ce dernier lui dit: "Les autorités militaires a Berlin sont maintenant convaincues que personne n'a tiré a Dinant. „ Le général von Lonchamp déclare: "II résulte d'une enquête que j'ai faite qu'aucun civil n'a tiré a Dinant. Mais il y a peutêtre eu des Francais déguisés en civils, qui ont tiré. Et puis, dans l'entraïnement du combat, on va parfois plus loin qu'il ne faut. „ M. Tschoffen ajoute qu'il n'a trouvé personne a Dinant pour lui donner le moindre indice que Phypothèse relative aux soldats francais eüt un fondement quelconque d'exactitude.

M. Tschoffen formule comme suit son avis personnel au sujet de la soó-disant participation de la population de Dinant aux combats:

" Des Dinantais auraient-ils tiré sur les troupes allemandes, soit dans la nuit du 21 au 22 Aoüt, soit dans les journées de bataille du 15 et du 23? Une réponse directe est matériellement impossible: dans la nuit du 21 au 22, les habitants dormaient; le 15 et le 23, ils étaient dans leurs caves. Mais il y a invraisemblance a supposer que cette population, qui respecte les patrouilles et les cavaliers isolés, attaque 1'ennemi lorsqu'il est en masse. En outre, beaucoup de personnes dignes de confiance et moi-même avons interrogé quantité de gens qui tous ont déclaré, non seulement n'avoir pas tiré, mais n'avoir pas su ou entendu dire que n'importe qui 1'eüt fait. Ce témoignage unanime de toute une population a certes sa valeur. „

L'exposé du magistrat judiciaire beige, qui est reproduit intégralement ci-dessus aux pages 199 et suivantes, confïrme les déclarations que les Commissions beige et anglaise d'Enquête avaient, de leur cöté, recueillies au sujet des événements dont Dinant fut le théatre (1). II est permis de penser que le ton

(1) Msr Heylen, Évêque de Namur, s'exprime dans le même sens au sujet de 1'attitude de la population de Dinant (Voir p. 468 et 470).

Sluiten