is toegevoegd aan uw favorieten.

Camille, ou Lettres des deux filles de ce siecle.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de ce fiele, 75

L E T T R E XIII.

De Camille d Nancy»

Le 24 Juin;

Il y a bien long-temps, ma chere Nancy , que je n'ai recue aucune de tes lettres , & il y a plus de huit jours que je ne t'ai écrit; fi je fuis encore long-temps loin de toi, je te ferai tout-a-fait étrangere, & c'eft ce que je ne veux pas. Je te demande encore quatre ou cinq femaines, & tu n'auras plus la peine , ni de me lire, ni de m'écrire; il me faut encore ce temps-la pour ma fanté qui devient tous les jours meilleure. J'ai repris mon embonpoint & mafraicheur; il ne me refte de mes maux que cette langueur qui donne 1'air touchant, &qui perfuade ce qu'on veut: d'ailleurs, mon amour-propre eft piqué au jeu. ■— Tu te moques de moi, je le vois; je veux que nous foyons convaincues que tu as tort ou raifon , & il ne faudra pas beaucoup de temps pour cela; des imprefiions bien faites vont leur chemin & ne fe cachent t> ij