Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

des Rois de Franci. nf générales commencerent a ceffer fur la fin de la feconde race, lorfque toute la France fe trouva p'.ongée dans les divifions inteftines. Durant Ia troineme, on en fit d'autres fous le nom de pariemens, & d'états-généraux, oü 1'on réfolvoit des affaires publiques , & des fecours que des ordres du royaume devoient faire aux rois pour les guerres, & les néceffités preffantes.

Les anciens Anglois femblent avoir emprunté de nos Francois 1'ufage de ces affemblées, & de ces champs de Mai. Car nous lkons dans des loix d'Edouard le Confeffeur, que ces peuples étoient obligés de s'affembler tous les ans, in capiee Kalendarum mail (i), oii ils renouvelloient les fermens entr'eux pour la défenfe de 1'état & 1'obéiffance qu'ils devoient a leur prince. C'eft a cette coutume qu'il faut rapporter ce que quelques auteurs Anglois écrivent en l'an 1094 (2) : Dcnub in campo Marüi convenere, ubi Mi qui facramentis inttr Mos pacem confirmavere, regi omnem culpam impofuere. Ce qui montre que quoique ces affemblées fe tinffent au premier jour de mai, elles ne laiffoient pas toutefois de conferver le

(1) II. Edw. Conf. c.3j.

(2) Simson Diinelm. d« Gert. Angl, Flor. Wigorn. &Brorapton; a. 1094,

Bi;

Sluiten