Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

bï l'Enre gistrEmsttt. 517 Les autres loix anciennes furent faites de la même maniere : celle des Allemands, par exemple porte en titre dans les anciennes éditions j qu'elle a été établie par fes princes ou juges , & même par tout le peuple : qua temporibus Clotarii regis, una cum principibus fuis, 3 4 epifcopis , & 34 ducibus, & 72 comitibus, vel catero populo conftituta eft.

On lit auffi dans la loi des Bavarois, qui fut dreffée par Thierry 5 & revue fucceffivemenr par Childebert, Clotaire & Dagoberr, qu'elle fut, réfolue par le roi 5c fes princes , & par tout le peuple : hoe decretum eft apud regem & principes ejus , & apud cunclum populum chnftianum , qui intra regnum Mtrvcngorum conftant.

Toutes les autres loix de ce tems font men>, tion du confentement général de la nation, a - peu - pres dans les mêmes termes : placuit atque convenit inter Francos & eorum procerts; ittt convenit & placuit leudis noftris. Ce terme de leudes comprenoit alors non - feulement les grands, mais en général tous les Francs, comme il eft dit dans Vappendix de Grégoire de Tours, in vniverfts leudis, tam fublimibus quam pauptribus. Pour ce qui eft de 1'ancienne fotmule , ha placuit & ennvenit nobis, il eft vifible que c'eft dela qu'eft venue cette claufe de ftyle dans les

Sluiten