Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

BES ÊTATS GÉNÉRAUX. II

populair es, de corps & de biens, & jufqu'a la mort inclufivement. , . , ,

Les trois états de France. anemblftS. a Tours par conjmandement du roi Louis o.nzieme, en avril 1467., -avant paques jtrouvant raifonnahle. 1'ofTre dudit roi. a monlieur Charles dé 'France fon frere, -de dpuze mille livres de rente en titre de,duehé,fuiyant 1'prdonnance dudit roi Charles V, en oftqbre 1374,. jufqu'a 4S mille livres-tournois de penfion annuelle; requirent que cela ne fut tiré a cpnféquenee pour les autres puinés de la maifon de. France, laquelle- 'a' depuis été ac.crue. &: enrichie de plufieurs grandes feigneurieséchues a la couronne, lórs tenues par autres. ( 1467. Lakte ordinatiohes 1,,,%%J.„..D» Tilkt de Mejfeing, fils de trance , leurs appanages & bknfaits. Rofier de France. Nic. Gilles Guaguin.)

Et pour cette caufe étoient venus le roi premïerement, le roi de Sicile, monfeigneur le duc de Bourbon, le comte du Perche, le patriarche Jérufalem, le cardinal d'Angers & plufieurs autres feigneurs, barons, archevêques, évêques, abbés, &£ autres notables perfonnes & gens de grande facon, enfemble auffi les ambajfadeurs venus audit lieu pour cette caufe 9 de la plupart de tout le royaume de France.

Et qu'au regard du duc de Bretagne qui

Sluiten