Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

sous Charles IX. 517

de Champagne & Brie, pour nous faire rapport des ouvertures & moyens de la fubvention par nous requife pour 1'acquit de nos dettes & autres chofes néceflaires, mifes en avant par ledit clergé, en quoi il a fait de grands frais 8c dépens, pour pourvoir au rembourfement defquels, vous mandons qu'appelliez le vicaire de notre amé & féal confeiller l'évêque de Troye, Syndic du clergé de ladite province de Champagne & Brie,vous, par leur avis, ayez a faire taxe audit le Tartrier, pour les frais de fa venue, féjour 8c retour cs dits états, enfemble des frais particuliers qu'il lui a convenu faire pour eet effet 8c pour les conyentións particulièrés des états provinciaux tenus pöur 1'effet defdits états généraux, & de 1'expédition des préfentes, le tout, aux moindres frais, 8c plus grand foulagement de ceux dudit clergé que faire fe pourra, & fans avoir par vous égard aux taxes , promeffes & conventions , fi aucunes ont été faites audit le Tartrier (1) ; que ne voulons

(1) II paroit,par le proces-verbal de ladite députation dudic le Tartrier & de Brigard fon confrère député, en date da 10 juin 1 ƒ (f 1, que lefdits le Tartrier & Brigard ont accordé volontairement a la fomme de trois livres par jour, tant qu'ils demeureront au fait de ladite commilfion, & fuppléer le furplus, ou augmenter , s'il en faut davantage , pag. 514 du vol. manufcrit, intitulé : Difcours des Etats tenus ci Fontainebkau, de la bibliothéque de monfeigneut rarchevêcrue de Rheiras.

Kk 3

Sluiten