Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

5'i8 L e Bachelier." familie depuis votre départ d'Alcaraz ; votre fceur avec Francillo, & les deux filles qu'elle avoit , a préfentement un autre.fils qui eft en nournce ; & fa bonne amie , outre Ie garcon qu'elle a eu au commencement de fon mariage, a donné a don Manuel deux fils en moins de vmgt mois. Tous ces enfans , continua-t-il, tant males que femelles, fe portent a merveilles, Sc font tous gentils. Votre fille en'tr autres eft plus belle que Ie jour.

Tout cela me fait plaifir, interrompis-je, mon ami; mais dis-moi, je te prie, comment ma fceur & mes beaux-frères ont écouté le récit que tu dois leur avoir fait de mes aventures ? T'ont-ils paru prendre beaucoup de part a ma fortune ? Affurém-ent, répartit Tofton; ils me firent des queftions a 1'infini, & je n'eus pas peu d'affaire a contënter leur curïonté, chacun m'interrogeant a fon tour; & quelquefois tous enfemble. Mais quand je détaillai la rencontre de Monchique, & la manière dont il nous avoit dit avoir féduit dona Paula, mes auditeurs commencèrent a fondre en larmes, & principalement les dames, qui voyant votre époufe pleinement juftifiée, déplórcrent amèrement fon malheur. Après cela, il me quefiionnèrcnt fur dona Blanca, ils me demandèrent de quel caractère elle étoit, & ils. eurerit lieu de jugêr par le portrait que je leur en fis, que dc tous les bienfaits que vous avez

Sluiten