Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE SALAMANQUE. 521 m'expofer a me perdre par un fafte qui ne fait qu'exciter Tenvie. L'exemple du duc d'Offone, qui vient de mourir dans une prifon, doit bien inftruire les viGe-rois. Ce grand homme vivroit peut-être encore s'il n'eüt pas eu 1'imprudence de faire fon entree dans Madrid avec une pompe plus conyenable-a unTouverainqua un gouverneur qu'on rappeloit pour lui demander compte de fon adminiff ration; s'il n'eüt pas fait de fi riches préfens a la cour, & s'il n'eüt pas enfin étalé fes richeffes aux yeux de fes ennemis & de fes envieux. Peut-être n'avez-vous pas entendu parler de cette faftueufe entree. II faut que je vous en faffe un détail, moins pour vous en faire admirer la magnificence, que pour vous montrer l'oftentation de.ce vice-roi de Sicile & de Naples.

Quatre trompettes avec douze gardes napolitains, & douze autres ficiüens commengoient la marche. Le maitre d'hötel a cheval, & vingtquatre muiets couverts de houlfes brodées d'or y eonduits par vingt palfreniers, précédoient trois litières & trois fuperbes carroïïès de la duchefie d'Olfone que fon maitre d'hötel & celui de fon fils fuivoient avec des chevaux de main que. mcnoient vingt palfreniers. Après quoi, paroiffoit Ie majordome major du duc accompagné de douze pages a cheval vétus a 1'efpagnole „ &

Sluiten