Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

154 Les Soirees

inutile, lorfque le Vannier ajouta qu'il pouvoit être employé a cueillir les rofeaux dont il avoit befoin Sc a les lui apprêter, pour ne pas interromprc fa befógne, qui en iroit plus vïte.

Certe derniere ouverture eut Feffet qu'il en attendoit. Ils confentirent volontiers a le charger d'une peine qu'ils avoient prife, Sc dont leur gout pour 1'oi/ïveté leur fit trouver agrcable de fe difpenfer , pour ne pas perdre de vue 1'habile ouvrier dont les mams travailloient pour eux. Ils forcerenc le Gentilhomme a fervir 1'Artifan ; ils le conftdérerent dès eet inftant comme un homme fort inférieur a leur bienfaiéteur, Sc ils le traiterent en coniequence.

Les hommes, les femmes, les enfans de tous les cantons de 1'Ifie vinrent en foule pour fe procurer une parure dont aucun infulaire ne vouloit plus fe palier. Ils employerent Ono-

Sluiten