Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

4 LesConttes

»> eaux ont Ia vertu particuliere de faire oubKer •> a ceux qui en boivent, tout ce qui s'eft paffé » auparavant dans le cours de leur vie» ?

a Si le puiflant Amurath, répondit le fage * Balobor 9 veut bien me permettre d'aller » confulter mes livres s demain avant le lever » du foleil, je dirai au glorieux Sultan de » l'Afie oü coule cette fource , fuppofé que la » terre en produife une de cette nature ».

Dès que Balobor eut quitté Amurath, le Prince, impatient , envoya chercher le Chef des Eunuques, lui fit part de Tentretien fecret qu'il avoit eu avec Kalafrade, & lui demanda s'il connouToit la fontaine d'Oubli, & oü elle couloir.

Doubor reconnut, a cette queftion, que Kalafrade avoit fuivi fon confeil, & qu'il avoit réuili. Mais le prudent Eunuque fe donna bien de garde d'avouer qu'il f^a/oit oü étoit Ia fontaine d'Oubli. II déguifa les penfées de fon cceur, & dit:

« Fils du Prophéte , ton efclave n'a point »été inftruit dans la fcience de la nature. Mais j) ü mon Seigaeur veut bien me le permettre,

Sluiten