is toegevoegd aan uw favorieten.

Abregé de l'histoire des Païs-Bas [...] mis à la portée des enfans.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 5^ )

le matin en s'habillant, il eut un accès de paralyfia, dont il ne revint qu'a la longue — la voix de 1'humanité 1'avoit touché, & cette voix eft fi pénétrante, ó mes Enfans! — quelquefois 1'efprit peut s'appliquer anx moyens de la faire taire; oui, il peut 1'étoufler, mais 1'efprit ne fauroit éteindre le fentiment

qu'elle laifle après elle vivez de maniere

que cette voh vous applaudifle, car alors elle eft une mélodie célefte

Le cboix d'un Député qu'on vouloit envoyer en Efpagne pour porter le Roi a plus de douceur , donna beaucoup d'embarras; enfin on fit pour cela choix du Comte d'ecmont, qui partit en 1565; mais l'illuftre Envoyé revint, apportant le réponfe accablante, que le Roi perdroit mille vies, s'il les avoit, plutót que de tolérer quelque changement dans la Reli« gion, ou delaifier 1'héréfie impunie: cette réponfe & les autres démarches du Roi ne cauferent pas peu de mécontentement parmi les Nob'.es, qui tenoient pour le parti d'orange, d'EOMONi) & de hoorn, & conféquemment parmi le Peuple, ce qui raflura les premiers, de forte qu'ils fongerent aux mo-