is toegevoegd aan uw favorieten.

Abregé de l'histoire des Païs-Bas [...] mis à la portée des enfans.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C 77 ^

tans de ces deux villes furent maflacrés, fans diftinétion d'&ge ni defexe; pour des héros de cette efpece, ce n'étoit pas aflez de vaincre; les lauriers, pour leur plaire, devoient être arrofés de fang; les progrès des Efpagnols furent fi rapides, qu'orange, malgré fa valeur, ne trouvant nulle part des fecours fuffifans, perdit courage, & fans doute les larmes auxyeuxj propofa aux Beiges de mettre le feu aux mou« lins & de percer les digues, pour rendre le pays inhabitable aux ennemis, & d'aller avec fein* mes, enfans, & tout ce qu'on pouvoït trank porter de meilleur, chercher un afyle plus fik au dela des niers ■ ■ ■ — repréfentez-vous, mes Enfans, 1'abattement des Beiges, a une telle propofirion, de ia part de celui, en qui, après dieu, ils mettoient toute leur confian» ce! 1 11 ■■' cependant les affaires cbangerent bientót de face; requesens mourut & le Confeil d'Etat s'empara du gouvernement gé,néral; les Soldats Efpagnols fe mutinerent fante de paiement, & tout fut mis en défordre de leur cóté, ce qui rendit le courage aux nètres, & ne contribua pas peu h faire conclurre 1'al < liance dont nous avons parlé plus haut, & qui efl eonnue dans l'hiftoire fous le nom de PaeifiG4