Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

2 La Prïncesse

trême jeuneiïe de cette grande héritière retardoit fon mariage, 8c cependant le duc de Guifè qui la voyoit fouvent, & qui voyoit en elle les commencemens d'une grande beauté , en devint amoureux , & en fut aimé. Ils cachèrent leur amour avec beaucoup de foin, Le duc de Guife qui n'avoit pas encore autant d'ambition qu'il en a eu depuis, fouhaitoit ardemment de Fépoufer : mais la crainte du cardinal de Lorraine 3 qui lui tenoit lieu de père3 1'empêchoit de fe déclarer. Les chofes étoient en eet état, lorfque la maifon de Bourbon , qui ne pouvoit voir qu'avec envie 1'élévation de celle de Guife , s'appercevant de 1'avantage qu'elle recevroit de ce mariage, réfolut de lui óter, & d'en profiter ellemême, en faifant époufer cette

Sluiten