Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Bjs-Empire. Liv. XVI. 25 nateur fegarantit, a fbrce d'argent, de la peine qu'il méritoit, & il affe&a même, dit Ammien Marcellin, témoin oculaire, d'infulter a fes Juges par la pompe de fes équipages, & par un éclat infolent & fcandaleux. Au refte, Apronien, ce Juge févere, prit de fi juftes mefures pour entretenir Fabondance dans Rome, que tant qu'il fut Préfet, on n'entendit aucun de ces murmures fi ordinaires dans cette viile féditieufe. Ce fut auffi dans la fuite un des principaux foins de Valentinien. On le voit dans fes loix occupé fans ceffe de la quantité &c de la qualité des fubfiftances de Rome, & trés-attentif a protéger les compagnies chargées de 1'approvifionnement.

Les deux Princes n'étoient pas encorerétablis de leur maladie, qu'ils I commencerentleuradminifiration pu- J blique par deux loix très-fages. La c première avoit été en vigueur dans 1'ancienne république : 1'avarice 1'a- * voit peu-a-peu abolie. Ils défendirent t aux Officiers des Magiftrats d'acheter 8 aucun fonds, ni même aucun efclave £ dans la Province oii ils étoient em- \

Tome IV. B C

Valentinien.

Valens. Ann. 364.

xvr.

remieres )ix des euxPrines.

CU, in 'crr. I, 4.

10. oi. Th. I. . tit. ij. g. Prints, leg. im. leg,

'mnis.

Sluiten