is toegevoegd aan uw favorieten.

Histoire du Bas-Empire, en commençant a Constantin le Grand.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

448 iï I S T O I R E

xHrODO les {aints Myfteres, en s'abftenant d'y SE °" participer jufqu'a 1'arrivéede fon fils Arca- Honorius. Quoique la guerre qu'il veHon

o". noit de terminer fut légitime , il crut AnnIUS' cePendant ne devoir pas recevoir nn* 394- la viclime de paix avec des mains encore teintes de fang. II attendit, pour en approcher, que ces agitations tumultueufes qui accompagnent les aftions guerrieres , étant enfin calmées, fon ame eut repris une afliette tranquille & une douce férénité. Xxxix. La fanté de Théodofe étoit afFoimEevnerne- bhe par tant de fatigues; & felon la Conftar.-6 prédi£tion du faint Solitaire d'Egyptinopie te, il étoit perfuadé qu'il ne lui refd'part de pas long-temPs a vivre. Voulant Théodofe donc mettre ordre aux affaires de Cod.Th.i. 1'Empire, & régler fa fucceffion en-

let ï- dCUX filS ' ll enVOVa e" dili"

%. {. s. gf nee a Conftantinople pour faire vec 17. . nir Honorius auquel il deftinoit 1'Emnaucangl Pire de, 1'Occident. Depuis le départ Confianü- de Théodofe, Arcadius, guidé par nopie, 1.1. les confeils de Rufin, avoit ufé du ''nJmant, Pouy°ir de légiflation que lui avok de sl laiffé fon pere. De trois loix qu'il Greg.^ de publia cette année, la plus importante cl'i.' I0' concerne les hérétiques. L'éloigne-