Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ï>u Hjs-Empire. Liv* XXVJ. s$ toutes les bonnes ceuvres d'Eudoxie ; comme on peut en grande partie imputer aux autres, les aétions d'avaïice, d'injuftice & de violence qui ont terni la vie de cette Princeffe. Sa chafteté même ne fut pas hors de foupcon.

Le mariage d'Arcadius fit fentir a Rufin 5 qu'il avoit en la perfonne d'Eutrope , un ennemi capable de le traverfer dans les intrigues de Cour. II redoutoit encore davantage les armes de Stilicon, qui s'entendoit avec Eutrope. II craignoit de voir bientöt aux portes de Conflantinople ce rival dangereux. Afin de le retenir en Occident , & de forcer en même-temps Arcadius a parfager avec fon Miniftre le titre d'Empereur, il prit le parti •de troubler le repos de 1'Empire , en y introduifant les barbares, au rifque de fe perdre lui-même*

Dans cette réfolution défefpérée, il depêcha vers le$ Huns qui habitoient au-dela du Danube, pour les \ inviter a fe jetter fur 1'Afie. Ces peuples féroces, qui ne refpiroient que ' Ia guerre & le pillage, ayant pafte i le Tanaïs, defcendirent du Caucafe 1

Tome VL B

Arcadius.Honorius.Ann. 39|.

Xï. Rufin ap» pelle les barbares. Orof. I. 7, c. 371. Soc. I. 6.

C. I.

L 8»

C. I ,

XI!. Irruption les Huns inOrienr. Claud. in ïufi l. 2 , v in Eutr* . 2.

'Her, ep, 3.

Sluiten