is toegevoegd aan uw favorieten.

Histoire du Bas-Empire, en commençant a Constantin le Grand.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Bas-Empike. Lh. LXV1I. 231 phelin. Les financiers avoient imaginé quantité de nouvelles manieres de tirer le lang des peuples. L'hiftoire en rapporte quelques-unes, & avertit que ce n'eft qu'une partie des vexations qui furent alors mifes en ufage. On enröla dans la milice tous les pauvres de chaque ville , & on forca les autres habitants de payer pour eux les impofitions , & de fournir, pour 1 équipement de chaque foldat, dixhuit pieces d'or; c'étoit a-peu-près deux cents cinquante livres de notre monnoie. On augmenta tous les impöts, & on exigea en fus un dixieme pour les fraix du recouvrement. On fit payer les fommes remifes par le file du temps d'Irene. On auroit pardonné au Prince d'exiger des fommes confidérables des Intendants qui s'étoient enrichis dans les Provinces; c'étoit une peine trop légere de la conculfion ; mais on ne lui pardonna pas de piller lui-même les Provinces plus que tous les Intendants. Les höpitaux , les églifes, les monafteres , qui étoient fous la proteftion fpéciale du Prince, & qui avoient été fondés par fes prédéceffeurs, furent les plus

NlCÉPHQ. RE.

Ann. Sio.

Hifi. mifi.

I. 24. Zon. torn.

II. p. 123.