Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

du Das Empire. Liv. CVII. 237 obfcure. C'étoit, pour ainfi dire, de : cet arfenal que ces Princes tiroient I les armes dont ils fe fervoient avec I le plus de fuccès contre les Tartares* ] Quelquesunes de ces fllles offertes en mariage a leurs chefs qui les prenoient toutes pour des PrincefTes, devenoient fouvent le prix de la paix. jj Cependant il neparoït pas que cette I: année on ait eu befoin de recourir a cette refTource contre une irruption fubitedeTartares, qui, au nombre de ; cent vingt mille hommes, traverferent : comme un torrent la Bulgarie, & fe : répandirent enfuite dans la Thrace, I Le jeune Andronic qui venoit de renvoyer fes troupes dans leurs quartiers, s'empreffa de les rappeller. II fe mit a leur tête , marcha contre I les Tartares qui couroient le pay! par détachements ; en vint aux main; avec plufieurs de leurs camps volants, & eut le bonheur de les battre tous er détail. 11 remporta même un avan| tage fignalé fur un gros corps d'ar mée qu'il rencontra prés de 1'Hebre 1 entre Didymotique & Andrinople I Les Tartares étoient dix contre

Andronic II. An. 1323.

Sluiten