is toegevoegd aan uw favorieten.

Le rôdeur.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ii 6 Le Ródeur.

vue extrêmement baffe, & qui, a force de fréquenter des Gentilshommes de campagne, afpira a fe faire un nom parmi eux. Sa principale ambition étoit de tirer au vol. II palfoit toute la journée k la chaffe : mais il approchoit li prés du gibier, qu'il s'enfuyoit ; de maniere qu'il s'en retournoit toujours les mains vuides.

Lorfque le defir fe borne k des objets qui n'occafionnent point de concurrence, il eft en quelque forte excufable , paree que, quelqu'abfurde tk infructueux qu'il foit, il n'influe point fur les mceurs : mais nous ne faifons cas des chofes qu'autant qu'elle nous appartiennent en propre ; & lorfque nous y attachons un trop grand prix j nous donnons occafion aux ftratagêmes de fa malignité, & nous attirons des compétiteurs qui nous haïffent & nous diffament. La conteftation de deux beautés champêtres pour la préférence & la diflinction , eft quelquefois affez vive & affez animée, pour excher toutes les paffions que 1'on croit ne régner ordinairement que dans les Sénats, les Cours & les armées. Les danfeurs rivaux d'une affemblée obfeure ont leurs