Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

de Louis XIV& de Louis XV. ao fe déclarer en fa faveur. Nyerc lui en témóigna de la joie , puis tira fa montre, & vit qu'il avoic encore le tempsdalier exécuter, difoic-il, quelque chofe de prefTé que le Roi lui avoic ordonné. II monte quatre a quatre un petie efcalier au haut duquel écoic le Bureau oü Louvois cravailloic toute lajournée, quand la Cour étoit a Saint -Germain. Nyert entre dans ce Bureau, èkavertit Louvois qu'au fortir du Confeil des Finances, Paiguilhem alloit être déclaré GrandMaïcre de 1'artillerie. Ce Miniftre haïffoit Paiguilhem , ami de Colbert fon émule, & il en craignoit Ia faveur & les hauteurs dans une Charge qui avoit tant de rapports avec fon département, & de laquelle il envahiffoit les fon&ions & 1'autorité tant qu'il pouvoit; ce qu'il fentoit bien que Paiguilhem ne fouffriroic pas. II embraffe Nyerc, le remercie, lerenvoieau plusvite, prendqueU ques papiers pour lui fervir d'introduction, defcend & trouve Paiguilhem & Nyert dans la piece qui menoit au Confeil. Nyert fait le furpris de voir arriver Louvois, & lui dit que le Confeil n'eft pas levé. „ N'importe,répond Lou„ vois, je veuxentrer, j'ai quelque chofe „ de prefle a dire au Roi"; & il entre tous B iij

Sluiten