Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

( Mi )

mendier 1'apparence d'utl crédit qu'il n'a pas, le fait embarquer fur une corvette Franooife pour fe donner le reliëf d'une heureufe négociation. La Gazettede France, qui en rend compte, ajoute que c'eft le Comte de Choifeul - Gouffier qui a obtenu la liberté de ce prifonnier. II eft croyable que le Gazetier aura fouftrait eet article a la révifion du Bureau des affaires étrangeres; mais eft - ce pour faire valoir le crédit de notre Ambaffadeur a Conftantinople, qu'on fait mention des facrifices que la Porte a renouvellés tant de fois aux follicitations de la France, & qui ont fini par convainvre les Turcs que nptre médiation leur deviendroit onéreufe ? fi enfin ils accordoient, dans ce moment-ci, quelques faveurs au Comte de ChoifeulGouffier, bien loin de prouver que fon perfonnel leur eft agréable, elles ne peuvent être que 1'effet d'une crainte bien naturelle ; & quand on a déja deux ennemis fur les bras, il faut êrre poli avec celui qui pourroit devenir le troifieme.

On parle des vaiffeaux Frangois entrés dans la mer Noire 1'année derniere: c'eft encore un ghef-d'ceuvre de poli-

Sluiten