Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

xxxiv Discours

pour courir après la réalité; excès dont elles font toujours les viöimes, & dont j'aurai occafion de parler.

A quelque gêne que foient aiTujetties les femmes Turques par les ufages, on ne doit pas croire cependant qu'elles ne puiffent envoyer leurs efclaves en commiffion, & fortir elles-mêmes pour acheterce qu'elles defirent. Je ne connais point de Turc qui les privent de cette liberté; elles fortent même fréquemment enfemble pour aller a la promenade ou en vifite dans d'autres harems; & dansce dernier cas, la firicte regie obligerait leTurc, dont les femmes font vifitées, a ne pas entrer dans fon harem pendant qu'il y a des femmes étrangeres; mais combien de moyens n'a-t-il pas pour éluder la loi, & fi les parties font d'accord , qui réclamera en fa faveur?

Si les rues font remplies de femmes qui vont & viennent librement pour leurs affaires; fi les harems les mieux fermés s'ouvrent fouvent pour en laiffer promener le troupeau, il ne faut pas en conclure avec Milady Montagu, que les intrigues galantes font favoriféesdans les boutiques, oii les femmes s'arrêtent

Sluiten