Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Nouvelle Angloise. 31 ne : Moniieur , dit-elle au vieillard dónt Parrogance augmentoit a mefure qu'elle montroit moins d'afiurance, je fuis la mere d'une perfonne que Monileur votre fils recherche en mariage ; il prétend que c'eft de votre confentement... — Ne feroit-ce pas par hafard d'une Mifs Nancy dont il s'agiroit ? — D'e!le-même , Monfieur; fon honnêteté, meslecons, mesexemples, notre rang... — Arrêtez, Madame , mon fils eit un vil impofteur, qui ne fe dérobera point k la punition qu'il mérite; bien-loin d'approuver fa fottife , je lui ai défendu expreffément de voir votre fille : elle n'eft pas faite pour lui, & je fuis étonné que vous ayez pu imaginer qu'un tel mariage feroit de mon gout; la fortune a mis entre nous trop de diftance ! que votre fille foit fage , on pourra bien lui renclre fervice , Sc 1'érablir : mais fi elle s'obltinoit a vouloir être ma bru, je faurois vous faire repentir 1'une Sc 1'autre...

La malheureufe femme, piquée d'un difcours auffi outrageant , veut interrompre le vieillard, Sc elle ne peut que verfer un torrent de pleurs, Sc perd 1'ufage des fensf Revenue de fon évaB 4

Sluiten