Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

402 VIII. DlALOGUE.

feignée. Ne dites-vous pas tous "es { matins & foirs dans votre prière, don- * me nous notre pain quotidien , c'eft-a-dire, le pain de tous les jours V

Lady Charlotte.

Cela efl vrai, ma Bonne , je n'y avois jamais fait attention.

Lady Sensée,

Pour moi, je demandé toujours au . bon Dieu tout ce dont j'ai befoin. , Quand je commence mes lecons, je le prie de me faire la grace de bien apprendre; quand Maman eft malade, ou mes Soeurs, ou Papa, je le prie de les guérir; quand j'ai en vie d'avoir quelque chofe, je prie Dieu d'infpiier h Maman de me la donner, & Dieu eft fi bon, qu'il m'accorde toujours tout ce que je lui demandé.

Madem. Bonne.

Confervez bien cette habitude, ma chère. Accoutumons-nous, mes entans, a regarder Dieu comme notre

bon

Sluiten