Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

S E C R E T S. 27

!. A peine le Légat étoit parti, qua 1'Afïemblée des principaux Officiers de la Couronne fe tint (a). A ce Confeil, ou le R.oi étoit préfent , fe trouvoient la Reine-Mère, le Duc d'Anjou (è), quatre Cardmaux , les Archevêques & Evêques, députés par I'Affembfée du Clergé (c) , les Ducs; de Nemours, de Longueviüe < & de Chevreufe, Jes Membres! du Confeil-Privé , les Secrétai-* res d'Etac, les Surintendant l & Intendans des Finances, les1 Députés du Parlement , les tl Maréchaux de Baffompierre &c h dAubeterre, & autres Officiers d! de Ia Couronne. — Quoique,™ dans les Affaires importante? comme celles de la Paix & de Ia'

GO Le i9 de Septembre , a Fontainebleau. ^b) Galton d Orleaus J Fiere unique dn

if) Qui fc tenoit alors.

Bij

1625. ~

Deux Lettres , 1'unc du Nonce au Cardinal Bai berin , 1'autre de Gondi,AmbafladeurJu Grand Dtic a la Cour de ïrance , icriteaPichén i.prinipal Minitre de cc rince. — a premie-! : de ces ettres eft r i d'Oc'bre.ióz^

leconde t du 10 ' mêmois, ïnês année.

Sluiten