is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

4J£» Les Contes

»> J'apporterai Ie poifon prétendu, & tandis que >* d'une main je le préfenteraia Tafnar, de 1'autre >» j'enfoncerai dans fon caïur Ie poignard mor» tel qui doit nous délivrer de fes enchantei> mens •-.

» Mais, fais-tu, reprit Horam, que lamoit n fera la fuite nécedaire de ton audace » ?

« Seigneur, répondit 1'efclave, lorfque j'étois » encore jeune, je fus élevée dans les cavernes » de Ds.nrad.iin, par une prophéreiïe qui m'ap» prit ce qui m'arriveroir pendant tout le cours j> de ma vie. Jufqu'ici tout ce qu'elle m'a prédit » s'eft vérifié a la lettre. Elle Iut un jour dans 1'ar3» rangemenr des afttes du ciel, que je délivrerois ss le fultan de l'Jnde de fes ennemis ».

Le vifir, ravi de cette nouvelle, & charmé de la réfolution de 1'efclave, lui dit de fe préparer a paroure devanr le fultan.

La vieille femme prit fon voile, fuivit Horam, &c entra avec lui dans la rente du fulran.

MiJnar la voyant enrrer avec le vifir, dit : « Quelle nouvelle efpèce de guerrier mon fidéle 33 Horam m'amène-t il » ?

« Lumière de mes yeux, répondit le vifir, >3 vous voyez une vieille femme prête a exécuter s» vos ordres.] Cerre efclave alfure que les fages 33 des cavernes de Denraddin ont lu dans les aftres