is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées, ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ioz L'Enchanteur.' le tourmentoient & 1'agitoient autant qu'avok fait fa fureur. Careffant s'en appercut au trouble de fes yeux , & le touchant une feconde fois, Ü lui ordonna d'oublier tout le paffe.

Alors fes yeux s'animèrenr, fon vifage devinc plus ferein , fa phyfionomie plus ouverre , il fe jeta dans les bras de Careffanr & dans ceux de fon frère, qui le regurent avec bonté. Careffant rendit en même rems la liberté a tous les princes Sc princeffes que Néraor avoit enchantés dans fon palais. Celle qui avoit paru fous la figure de Blanchette n'ayant point d'amant, fut deftinée a Néraor , qui étoit devenu digne d'être aimé. Aftramond Sc la princeffe de 1'ile inconnue voulurent renouveler la cérémonie de leur mariage le même jour que 1'on feroit ceux de Carelfant avec Blanchette , & de Néraor avec la princeffe enchantée. Careffanr voulut que tous ces mariages fuffent célébrés dans la prairie rranquille, les fix époux y pafsèrent une vie longue que- leur bonheur leur fit paroïrre courte ; Sc Careffant n'employa la bague de puilfance qua rendre plus heureux les bergers qui 1'élurent pour leur Roi. j