is toegevoegd aan uw favorieten.

Le cabinet des fées; ou Collection choisie des contes des fées

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

*i8 Bellote lï ocöupée de fa parure, du foin de courir les affemblées pour fe montrer, pour recevoir des louanges, qu'elle n'auroit pas le temps de cultiver fon efprit , quand même elle en connoitroit la néceïïité. Elle devient donc une fotte, toute oceupée de puérilités, de chiffons , de fpeöacles; cela dure jufqu'a trente ans , quarante ans au plus, pourvu que la petite vérole , ou quelqu'autre maladie ne vienne pas dérangér fa beauté plutót. Mais quand on n'eft plus jeune , on ne peut plus rien apprendre : ainfi cette belle fille, qui ne 1'eft plus, refte une fotte pour toute fa vie, quoique la nature lui ait donné autant d'efprit qu'a une autre; au lieu que la laide , qui eft devenue fort aimable, fe moque des maladies & de la vieilleffe, qui ne peuvent rien lui óter.

Laidronette , après avoir lu cette lettre , qui fembloit avoir été écrite pour elle, réfolut de profiter des vérités qu'elle lui avoit découvertes. Elle redemande fes maitres, s'applique a Ia letture , fait de bonnes réflexions fur ce qu'elle lit, & en peu de temps devient une fille de mérite. Quand elle étoit obligée de fuivre fa mère dans les compagnies, elle fe mettoit toujours a cöté des perfonnes en qui elle remarquoit de 1'efprit & de la raifon, elle