Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Pieces Authentiques. 407

Moyennant cela, je prends Dieu a témoin, 8c je jure fur ma part de Paradis, que je brüleraide bon cceur, 8c fidélement le Manufgrit, 8c lesó". feuilles imprimées, fans qu'il en refte jamais aucune tracé ; 8c je payerai 1'Auteur, qui m'a trompé, en lui proteftant, (ce que je fuis homme a faire,) que je vous donnerois , ou a Monféigneur, un mot d'avis contre lui, s'il étoit homme a faire imprimer , dans un autre endroit, fon Ouvrage fi bien payé. Mais je fuis fur qu'il fera bien content, 8c craindra mes menaces, de facjon qu'il n'en paroitra jamais rien.

Je vous envoyé feulement le Titre de 1'Ouvrage, par oü vous pourrez juger du refte. II y a en effet des chofes trop fortes, 8c a peu prés dans le goüt d'un autre Livre abominable, qui s'intitule le Procés des trots Rois. Ne me demandez pas le Manufcrit, car je neveux pas me perdre, ni perdre perfonne, pour toutes chofes au monde; attendu que je n'aurois jamais plus de repos. Qu'il vous fuffifle que je fuis un honnête homme , qui a été trompé, 8c qui ne veut pas fervir a répandre un Livre, qui feroit trop de peine a beaucoup de gens refpectables, contre qui je n'ai rien.

Si vous pouvez faire, que Son Alteffe veuille étouffer ce Livre fcandaleux, en me dédommageant de mes avances, vous lui rendrez un vrai fervice: mais il faut agir avec moi de bonCc 4 n«

Sluiten