Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

X 23 X

Fitcaifn a dccrit d'une maniere ' Jublime cette iutte des Bataves contre la nature.

Tellurem fecere dei, fua littora Belg<e ;

immenfctque patet tnolis uterque labor. Dii vacuo fparfas glomerarunt cethere terras,

nil ubi quod ctzptis pojfet obejfe fait. Aft Belgis maria, & terra:, naturaque rerim

obftitit, obftantes hi domuere deos (n).

Néanmoins comme le bien cft quelquefois le 3'e'iultat des plus grands maux; cette lutte continuëlle a produit cette difpofition inflexible des naturels, qui cft óevenue la plus folidc baie de leur grandeur & qui en même tems leur donne droit de prëtendre a une efpece de gloire, a la~ quelle nul autre peuple n'eut jamais le moindrc

(ti)Nous avoni eflayé de traduire ces vers de Ia maniere fuivante:

Les dieux firent la terre & le Beige ces bords, Qui de 1'onde en couroux repriment les efforts ;

Ce doublé ouvrage eft d'une maffe immenfe. Rien des dieux, dans les airs, n'arrêta la puiflance. Le Beige combattit 1'eau, la terre & les cieux; Le Beige fut dompter les dieux,

B 4

Sluiten