is toegevoegd aan uw favorieten.

Idylles et poëmes champêtres.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

1% POESJES

IDYLLE VIII.

Ze B A I S E R GARDÉ.

A.l ai k ) prés de faire un voyage > Demandoit a Mifis la faveur d'un baifer j Sa cruelle maitreffe ofa le refufer. Vas, dit-elle en riant , je le retiens pour gage,

Et tu peux compter ,.fb' d'amour ,

Que tu 1'auras a ton retour.

La chofe étant ainfi conclue , 'Alain part : Mifis pleure; elle croyoit Tairner. Mais le jeune Damon vicnt de frapper fa vue : Dès ce premier moment , il a fu 1'enflammer, Et la fiere Mifis a fes vceux s'eft rendue.

Alain revient toujours épris ; II vole chez Mifis : mon baifer ? — L'infidelle Rougit , baife les yeux: tu vas être furpris: Pendant ta longue abfence, il eft venu , dit-elle,

Un atttre Berger qiii Ta pris,