Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Sur les ceuvres de Dieu. 29

pendant certain qu'eilea de petits yeux noirs, mais qui ne font pas plus grands qu'une tête d'épingle. Comme cet animal eft prefque toujours fous terre, il falloit que fes yeuxfulfent très-petits, enfoncés dans la tête, & couverts de poil. On fait que les yeux des limaqons font placés au bout de deux longuescornes, & qu'ils ont la faculté tant de les retirer en dedans que de les élever au-deffus de leur tête , pour découvrir les objets de plus loin. Dans quelques animaux dont les yeux ni la tête n'ont aucune mobiiité, ce défaut eft compenfé par la multitude des yeux ou de quelque autre maniere. Les yeux des araignées font au nombre de quatre, de fix, & quelquefois de buit, tous placés fur le front d'une tête ronde & fans col. Ils font clairs & tranfparens comme un bracelet garni de diamans. Selon le genre de vie & les divers befoins de certaines efpeces d'araignées, ces yeux font diftribués fort difFéremment fur leur tête, afin que leur vue puiife s'étendre de tous cótés, & que , fans mouvoir la tête, elles puiifcnt découvrir d'abord les mouches qui doivent leur fervir de pature. Le caméléon, efpece de lézard, a la propriétéfinguliere de mouvoir un de fes yeux pendant que 1'autre refte immobile, de tourner 1'un vers le ciel tandis que de 1'autre il regnrde la terre, & de voir ce qui fe paife devnnt & derrière lui. On obferve la même faculté dans quelques oifeuix , dans leslievres, & dansles lapins, dont les yeux font fort convexes, ce qui les garantit de plufieurs dangers, & les met en état de découvrir leur nourriture avec moins de peine.

Tous ces exemples, qu'il feroit fi facile de multiplier, moutreut bien vifiblement les ten-

Sluiten