Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

# M JE JF «2L C JE.

Nee vos decipiant blanda msndacia lingua. Ovid. ep. 2.

T —"

belle fur&r- I V c DelIe Part,e 011 g'obe,cette de ll rllLde trente mille ]ieues> 1'amour du de 'humaiS d\S é,émens' Ja ProtcflricS

dé»r?d£d,l'i 6 ^"Phe ^ la ci vilifation ; étoic treï malfaif^ ^V°rée Par un P"i t nombre d'ê-

^tt^htó f »e vafterégion, Ia nlnmN ,FCIUue> 'a te te courbée fous un oue de

la bouche h nï , char8és de fers , le baillon i fottife, trafiquée par 1'avarice, perfecucée enfin

Pp» ürató sas?-par 'e me°^°&

les rebu ts les mépris & la perftcutiodes méchan» beureux. La probitéétoiclechemindefaSfn la fnponner.eceluidelafortune. L'agricuftéïï* dl

merce ' TP°k C0UVert d'oppröbre ; ?wml meice ne prefentoit qu'un champ de briBanda-e & de mauvajfe foi Dans les tribunaux, uTiulf mens fe vendoienc a front décou vert & au nlS nf nu' A^Tf> I'oppreffion avoientuüï W du Avec de 1'or ou un nom, vous frappiez JeftS

pre,l'h„mi„E & les IJöfeEi,

Sluiten