is toegevoegd aan uw favorieten.

Théatre du monde, où, par des exemples tirés des auteurs anciens & modernes, les vertus & les vices sont mis en opposition.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

116 Tlüdtrt cimenter, Roland donna fa fceur en manage k Gisbert. L'ambition & Pamitié font incompatibles. Roland s'impatienta bientöt "d'avoir un émule , il gagna le peuple par des préfents , & les Grands par des promeffes, & Gisbert fut chaffé de Parme. La vertu a toujours des partifans. Ce Prince étoit doux , équitable & généreux. Ceux qui avoient fu 1'apprécier, murmurerent de Pinjuftice qu'on lui faifoit, armerent leurs amis en fa faveur , & Parme fut bientöt expofée k toutes les fureurs de la guerre civile. Roland , Ie fer a la main, parcouroit les nies , & par fon exemple excitoit fes partifans. Ceux de Gisbert, n'ayant d'autres guides que 1'amour qu'ils confervoient pour ion rival, & la haine qu'ils lui portoient a lui-même, oppofoient la réfiftance la plus opiniatre.

La femme de Gisbert, craignant que le courage de ceux qui combattoient pour fon mari ne s'abattit , fe jetta au milieu d'eux pour les raflembler, leur fervir de^ guide, &, par fon courage k elle-même, foutenir le leur. Roland, fous les coups duquel tout tomboit, la rencontra : il ignoroit fon deffein, & la pria de fe retirer chez lui oii elle feroit en fureté, lui ajoutant qu'elle devoit être