Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Introbvctio n. 333 par 1'ennemi (a). La multitude des expédients auxquels ön eut recours pour rétablir 1'ordre &c la tranquillité , fait voir combien les maux enfantés par cet état d'anarchie étoient devenus intolérables. On nommades arbitres pour juger les conteftations qui s'étoient élevées entre les Etats différents. Les villes fe réunirent &c formerent une ligue dont 1'objet étoit de réprimer les rapines & les exactions de la Nobleffe. Les Nobles formerent de leur cóté des confédérations pour maintenir entr'eux la tranquillité. L'Allemagne fut divifée en différents cercles, dans chacun defquels il s'établit une jurifdiction provinciale & particuliere qui tint lieu d'un tribunal public & commun (£). Mais le peu de fuccès de tous ces moyens ne fervit qu'a faire juger de la violence du mal dont le corps de PEtat étoit attaqué. Maximilien parvint cependant a rétablir enfin 1'or-

(a) Voyez plus haut, p. 83, & la note XXI. Datt. de pace publicd imper. p. 25. nQ. 53. />. 28, ri°. 26. p. 35,72c. 11.

(b) Datt. , pajfim. Strnv. corp. hifi. I, 510, &c.

Etabüffement de la chambre Impériale.

Sluiten