is toegevoegd aan uw favorieten.

Tableau analytique et raisonné de la doctrine céleste de l'église de la nouvelle Jerusalem [...] ou Précis des oeuvres théologiques d'Emanuel de Swedenborg.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

22 Tableau Analytique

la Loi, indique-t-il énfuite comme on doit 1'obferver. La Doctrine de vie qu'il délivrea cette occaflon eft fort brève & fort fimple , mais en même temps d'un trés grand poids & trés édifiante. C'eft de renoncer aux "Maux de teute efpece, paree que cefont des péchés contre Dieu. Obfervez bien, 1'on vous y convie par tout ce que vous avez de plus cher au monde, la délicate & inftruttive diftindtion qui vous eft ici indiquée comme regie d'une obeiffance pratique. Vous abftenir du mal ou le mettre loin de vous eft le premier pas que vous ayez a faire pour avancer vers Dieu & la Bonté. Mais on peut s'abftenir du mal, on peut y renoncer par une grande diverfitéde Motifs,la Crainte des hommes, les: refpeéts humains , 1'aprehcnfion de la perte de la Reputation, de fon credit, de fon honncur ou de fa fortune , le defir même de paroitre faint devant les autres &c. font autant de Motifs qui y peuvent déterminer. ïdais tous ces Motifs ne fauroient profiter en rien, en la voie de la Purification interne & de la Régénération. Ils ne peuvent operer, que pour effeétuer un changement en 1'homme exterieur, tandis qu'il laiffent 1'interieur fans le moindre changement, ou-la moindre reforme. Les Motifs donc qui doivent nous faire renoncer aux maux, doivent néceiïairement être des motifs interieurs , avant qu'ils puiffent affecter la vie interieure. Or il n'y a que la crainte de Dieu feule qui foit un motif de cette nature. (*) Auffi, d'éviter les maux de toute efpece, & d'y renoncer comme étant des péchés contre Dieu, eft la grande & purifiante Doétrine de vie que nous delivre le Meffager fidele des Vérités divines, comme regie d'obeiffance, pour les Enfans de Dieu. .

6n Mais entendons-Ie parler lui meme & voyons fes propres raifons fur cet important fujet, qu'il adigeré, &arrangé fous les Chefs ou Articles fuivants. I. Qu'en proportion que 1'homme évite les Maux de toute efpece comme Péchés, en même proportion fait il ce qui eft bon non de fon chef, mais de par le Seigneur. II. Que

Y)e li Je fagc a dit ?vrc raifon, „ La Ciainte de Jehovah eft te Principe, ou le commencemen: de ia laeclfci