is toegevoegd aan uw favorieten.

Description de l'hôtel de ville d'Amsterdam. Avec l'explication de tous les emblêmes, figures, tableaux, statues

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ie Ville dAmfterdam. 9? tëé par un Chien, qui garde le corps de fon Maitre qui a été alfaffmé. Dans 1'éloignement paroit un Autcl couvert de flammes avec une main quitientuneépée^ce qui fignifte Ja conftance de Murws Scévola, qui ayant manqué de tuerleRoiPossENNA, & ayant été arrêté, fut menacé de la queftion s'iLöfi découvroit pas lés complices. Sur quoi il mit lui-même fa main dans le feu, & la laiffa bruler jufqu'a ce qu'on 1'en retirat j par oü il fit voir qu'il n'y avoit ni torture ni fuplice qui put lui arracher fon fecréti

C'eft le Silence qui eft aü Fronton de 1'autre porte, repréfenté par une Femme aflife qui a un doigt fur la bouche & qui s'appuye Fur un Dauphin. Dans le lointain, paroit une Oye tenant un caillou dans fon bec^ & qui vole par deffus une montagne. C'eft un Volatile qui a coutume de gazouiller toujours en volant, par oü il fe trahit lui-même. Pour prévenir cct inconvénient, quand les Oyes en volant traverfent le Mont Saurus oü il y a beaucoupd'Aigles, elles prennent un caillou dans leür bec, afin d'être par-la fbicées de fetaire. Les Poiffons, de quelque efpèce qu'ils foient, font toujours regardés comme des emblêmes du Silence; quoique parler beaucoup Sc publier un fecret, paroisfe être du génie de la ,pluspart des Femmes. Ces emblêmes font employés-la pour faire fouG venif