Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

DE C HARLES-Qu IN T. 163

conduite , il n'auroit pas héfité a accepter fur le champ ces propofitions, 'qui différoient très-peudes offres qu'il avoit faites lui-même auparavant Mais fes vues étoient bien changées. L'alliance de Henri, les progrès de Lautrec en Italië, & la fupériorité de fon armée fur celle de l'Empereur , ne lui permettoient pas de douter des fuccès de fon entreprife fur Naples. Plein de ces hautes efpérances, il ne fut pas embarrafTé de trouver des prétextes pour refufer, ou pour éluder les propofitions de l'Empereur , fous une apparence de pitié en faveur de Sforce , dont les intéréts n'avoient pas paru 1'occuper jufqu'alors. II demanda de nouveau que ce Prince infortuné fut entiérement & fans aucune condition, rétabli dans la pleine poffeffion de fes Etats; & fous prétexte qu'il y auroit de Pimprudence a fe repofer abfolument fur Ia bonne foi de l'Empereur, Francois exigeoit qu'on lui rendit fes enfants avant que fes troupes quittaf-

(<*) Recueil des Trahés, 1, 249.

1527.

Sluiten