Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

150. NOUV. BlBLIOTH. BELGiqüE. " pies, que 1'on voit méprifer les produc

vuZf^T iPr°pre pR?s> fe d65cr de 1 faabileté de leurs artifr.es, & acheter a haut pnx celles de leurs voifins, è caufe du goüt exquis qu'ils ieur attribuent exclufivement. Les befoins réels ont pluiïeurs caufes; il eft poflible d'en déraciner quelques unes plus ou inoins lente, ment, il en eft d'autres qu'on ne parvient presque jamais a détruire. Telles font, la parejfe invéterêe &> difficile d Jurmonter des babitans d'une certaine clas. fe; la fuperftition; la pauvreté; la pé. nurie de produclions naturelles dont les ortijtes puiffent fe fervir ou la cberté de celles qu'on importe; la nêceffitê de recewon des marcbandifes faites ailleurs £f envoyées par des marcbands étrangers, dans l'efpoir de leur rendre en écbange des produclions dont on abonde; le trop grand nombre de foldats, que 1'on fous. trait par cela même eux manufacïures, des guerres continuelles; Vexportation de produclions travaillêes dans le pays, fjf dont le Souverain a le monopole, par de> marcbands étrangers, quand celui ci préfère de livrer tout d'un coup fc? d

un

Sluiten